Archive | Lissons ensemble ces quelques plumes Flux RSS de cette section

À propos de Frédéric GAILLARD

Rêveur de réalités, auteur de nouvelles fantastiques. Lisseur de plumes, traqueur de fautes, expert en orthographe

Espacesetponctuation…

12 novembre 2019

0 Commentaire

Il est bizarre ce titre ? Pourtant avant le VIIe siècle dans la tradition manuscrite occidentale comme dans l’épigraphie, on ne séparaitpaslesmots.

D’où le fameux questionnement : 

Résultat de recherche d'images pour "séparément"

Voici une petite règle que connaissent bien les correcteurs et les imprimeurs « à l’ancienne », et ceux d’entre vous qui ont eu des cours de dactylo dans leur jeunesse, qui peut sembler insignifiante (la règle, pas votre jeunesse, suivez un peu ! ) mais dont l’écorchement a rendu aveugle plus d’un relecteur consciencieux.

En typographie, l’emplacement d’une lettre ou d’un blanc se nomme caractère. D’où la précision dans les statistiques de vos documents word :

Caractères (espaces non compris) ou Caractères (espaces compris) qui comporte d’ailleurs une belle faute. Je m’explique : Autant quand on parle de l’espace avant (ou après) un paragraphe, l’espace autour d’une illustration, l’espace disponible sur une page, espace est masculin (jusque là tout est normal), mais quand il s’agit de l’espace entre les mots, qu’on appelle aussi blanc ou intervalle, espace est féminin (il désigne le caractère en plomb ou le code informatique marquant l’intervalle). On dira donc espaces comprises.

Maintenant, passons aux signes de ponctuation : 

Résultat de recherche d'images pour "ponctuation dialogue"

Pas d’espace avant ni après les apostrophes et les tirets. Qu’as-tu ?

Pas d’espace entre les parenthèses (), crochets [] ou guillemets anglais «  »
Une espace seulement après les virgules, les points. Et les points de suspension…
Une espace avant et après les signes doubles   ! ? ; :  les guillemets français. « Bonjour ! » et les tirets : Je connais - et je ne suis pas le seul – sa réputation.

On utilise les guillemets français « » pour encadrer une citation. Si celle-ci en comporte une autre, on utilise les guillemets anglais «  » pour la citation intérieure.  

Une espace après le tiret s’il est en début de ligne.

La phrase encadrée par deux tirets, comme celle entre parenthèses,  conserve sa ponctuation propre. Si à l’endroit où se placent les tirets d’incise, la phrase demande un signe de ponctuation, ce signe se mettra après le second tiret.

En revanche, si le second tiret se situe en fin de phrase, celui-ci disparaît.

Quand vous viendrez dans le coin (et vous viendrez, hein ?), passez me voir.

Quand vous viendrez dans le coin - et vous viendrez, hein ? -, passez me voir.

Ils sont passés dans le coin (hélas je m’étais absenté).
Ils sont passés dans le coin - hélas je m’étais absenté.

Voilà je crois que c’est tout pour cette fois. Bon vol…

Ah non, encore une petite chose : Je vous ai dégoté la liste de quelques signes de ponctuation créés par des écrivains, poètes et doux rêveurs, dont Hervé Bazin. De quoi exprimer pas mal de nuances dans un texte sans utiliser de mots… et rire un peu !

2000px-Interrobang.svg

 

 

Eliphas Levi |
Ribambelles de mots |
A la croisée des humains |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Toutpoeme
| Bradeley2004
| Ewingfranks8